36 élèves et 3 professeurs sont partis début mars vers les États-Unis. Au programme New-York et Washington pour étudier la question des migrations internationales au travers de l’exemple historique et culturel des USA.

L’idée :

Fin 2014 les professeurs Mme Soulard (EPS) et M. Ternier (Histoire-Géographie) qui viennent de terminer un travail sur la question de la mémoire de la shoah avec leurs élèves (rencontre, visites, spectacle) sont contactés par Mme Malardé (Anglais) qui souhaite travailler sur les migrations internationales

www.letelegramme.fr/morbihan/lorient/lycee-marie-le-franc-un-spectacle-en-hommage-aux-deportes-25-06-2015-10680831.php

le projet : les migrations

La question des migrations est au cœur de l’actualité et des programmes. C’est parti.

En Interdisciplinarité le projet va se construire rapidement, en Anglais les questions de cultures et d’apports liées au fameux melting pot américain, en Histoire et Géographie les questions de déplacements de populations qu’ils soient subis par l’esclavage ou volontaires par les migrations des 19ème et début 20ème siècle.

Le coût est énorme près de 55 000 €

La région, le lycée participent mais c’est surtout l’implication des élèves et de leurs familles qui va rendre le projet possible. Par diverses actions sur 2 ans, les élèves ont constitué une cagnotte dépassant 20 000 €. Les week-end à emballer des cadeaux de noël, des ventes aussi Les professeurs ayant constitué peu à peu un réseau de partenaires comme l’espace culturel Leclerc Hennebont ou les chocolats deNeuville de Lorient.

Les enseignants avaient sollicités des soutiens comme celui du sénateur du Morbihan M. Le Scouarnec qui a défendu le projet auprès du président du Sénat mais en vain.

Rattrapé par l’actualité : Un défi à l’Amérique de Trump

Les enseignants sont rattrapés par l’actualité avec la campagne présidentielle américaine d’abord et l’élection de M. Trump ensuite, la question des migrations comme vecteur de la construction d’un territoires et comme richesse prend un autre dimension ! Les démarches administratives, passeports biométriques, demande électronique de voyage (Esta) sont déjà une belle illustration de la difficile question des voyages vers les USA, surtout lorsqu’on a l’habitude de l’espace Schengen et de sa libre circulation.

Au Programme : New-York / Washington

La statue de la liberté, Ellis Island (le point de passage historique des migrants du 19ème siècle), les musées de l’immigration et des amérindiens, le Lincoln mémorial, Soho, Little italy, China Town… les élèves souhaitent aussi aller voir la Trump Tower et ils ne manqueront pas de visiter Central Park à quelques minutes à pied de leur hôtel situé en plein Manhattan !

Le Lincoln mémorial sur les pas de Martin Luther King ou de barrack Obama.

Quand les professeurs ont présenté le projet à leurs élèves à peine rentrés au Lycée Marie Le Franc ils ont repris une phrase de Mark Twain et une autre d’Elsa Triolet pour convaincre les sceptiques

« le vrai rêveur est celui qui rêve de l’impossible il ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait »

Et il y en eut des sceptiques à tous ceux là un seul message, l’avenir est ce que l’on en fait pour les élèves de Marie le Franc.

Publicités